Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus

 

Marché de l'emploi

Le secteur industriel embauche 85000 personnes chaque année

 
 
Le secteur industriel embauche 85000 personnes chaque année

L'année 2011 a été marquée par une forte reprise industrielle en France. Dans l'aéronautique, la chimie-pharma, l'énergie et dans le secteur automobile, fortement soutenu par les aides de l'Etat, la tendance a été bonne. En 2012, le secteur industriel, qui emploie plus de 3 millions de personnes, doit confirmer et continuer d'innover. Au total, les entreprises industrielles embauchent 85000 personnes chaque année.

Selon le GFI, le Groupement des Fédérations Industrielles, nous sommes "à l'aube d'une troisième révolution industrielle" marquée par la nécessité de construire une croissance durable. "Les véhicules du futur, l'habitat du futur, l'alimentation de demain, l'énergie, la santé, l'éducation, la formation seront radicalement transformés par le progrès, la recherche, l'innovation, la production, la distribution de biens, services et solutions répondant aux nouvelles normes de nos sociétés" estime le GFI qui préconise un nouveau pacte industriel pour la croissance et pour l'emploi.

4 à 5 millions d'emplois indirects
Un document du GFI (2012 - 2017 : Le temps de l'ambition. Projet de l'industrie électrique, électronique et de communication) à l'adresse des candidats à l'élection présidentielle résume bien l'enjeu auquel est confronté le secteur industriel : tourner la page de la désindustrialisation. 
Aujourd'hui, le secteur industriel représente 16% du PIB marchand et constitue l'un des plus grands pourvoyeurs de main d'oeuvre, avec 3 millions d'emplois directs et 4 à 5 millions d'emplois indirects.
Un secteur qui est aussi tourné vers l'innovation et la recherche et développement. 85% de la R&D en France est en effet menée par les entreprises industrielles. Ces dernières sont d'ailleurs en majorité des PME et TPE qui constituent près de 90% des 150.000 entreprises industrielles.
La filière est aussi fortement orientée vers l'export : 80% des exportations de notre pays sont ainsi assurées par l'industrie, ce qui représentait 39 milliards d'euros en 2010. Le secteur industriel pèse donc lourd dans notre économie et si l'année 2011 a été marquée par une nette reprise, qu'en sera-t-il en 2012 ?
 
Une croissance inégale selon les filières
Si certaines filières restent dynamiques, comme l'aéronautique, le domaine médical ou l'énergie, des doutes pèsent encore sur la pérennité de la croissance, notamment dans le nucléaire, l'automobile et même l'industrie chimique. L'Union des Industries Chimiques (UIC) s'attend en 2012 à "un net ralentissement de la croissance" après une bonne année 2011 (+7% de croissance). Pour autant les professionnels ne s'attendent pas à une nouvelle récession mais plutôt à un tassement de la demande. En début d'année, la filière a tout de même annoncé un accord sur la majoration des salaires minima de branche de 1,7 % pour 2012.

D'autres domaines activités de l'industrie affichent des prévisions beaucoup plus optimistes. Les technologies liées aux performances énergétiques dans l'habitat ou le transport continuent de croître. Le secteur informatique est aussi sur une bonne tendance. Enfin, l'aéronautique, la santé et l'industrie agroalimentaire figurent toujours en bonne place des secteurs d'excellence en France. 
 
Des métiers d'avenir
Pour ces secteurs en forte croissance, l'enjeu réside aussi dans l'attractivité des métiers. Attirer les jeunes, notamment via l'apprentissage, est un objectif fort des employeurs industriels. Pour mieux faire connaître ses métiers, l'UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) a lancé au mois de septembre dernier un portail sur les industries technologiques. Un site internet sur lequel les jeunes pourront s'informer sur les métiers qui leur correspondent et les formations qui mènent à l'emploi dans l'industrie.
Autre initiative "Mon  Métier à Venir" : un docu-réalité diffusé depuis la rentrée sur M6 et W9 permet de suivre les débuts professionnels  de cinq jeunes en apprentissage. 

2ème semaine de l'industrie au mois de mars
Autre rendez-vous à retenir pour en savoir plus sur les débouchés professionnels de ce secteur qui recrute en moyenne 85000 personnes (dont 40.000 jeunes) : la semaine de l'industrie. La deuxième édition de cet événement qui aura lieu partout en France du 19 au 25 mars 2012. Une semaine pour découvrir l'industrie et ses métiers, grâce à des  journées portes ouvertes en entreprise, des forums des métiers, des ateliers pédagogiques, des jeux concours sur l'industrie, des conférences, des débats...
Des métiers très variés qui vont des postes dédiés à l'innovation comme les ingénieurs, aux techniciens (notamment dans la maintenance), en passant par des profils plus commerciaux comme les chargés d'affaires. 

L'an dernier la semaine de l'industrie avait rassemblé près de 100.000 participants dans toutes les régions. En Ile-de-France, un autre rendez-vous important aura lieu au mois de mars également pour tous les professionnels du secteur. Le salon Industrie 2012 qui se déroulera du 26 au 30 mars 2012 sera l'occasion de se renseigner sur les filières dynamiques. Plus de 1200 exposants sont attendus à Paris Nord Villepinte pour ce grand évènement BtoB organisé tous les deux ans en alternance avec Industrie Lyon. La précédente édition avait réuni plus de 30.000 visiteurs. Une manifestation à suivre pour rester connecté avec un secteur qui innove en permanence. 

le 13/01/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

Plus d'actualités de l'emploi

Conseils emploi